Dommage Collateral

Dommage CollateralGordy est un pompier modèle. Bon père de famille, il assiste à un attentat revendiqué par un groupe colombien dans lequel perira sa femme et son fils. Le terroriste ‘El Lobo’, coupable de l’attentat n’étant plus recherché par le gouvernement américain, suite à des décisions de diplomatie, Gordy décide de partir en Colombie pour se faire justice.

C’est avec un retard certain que ce ‘Dommage Collateral’ arrive sur le sol français. Sorti aux Etats-Unis avant les évènements du 11 septembre, il a fallut attendre de nombreux mois pour qu’il passe l’atlantique. Toujours est il qu’on aurait peut-être pu attendre encore un peu pour éviter de voir ce film parodique qui se prend malgré tout très au sérieux. Schwarzy se singe lui même, et semble un peu dépassé par ce genre de rôles. Les années commencent à sérieusement se compter, et l’ex Conan a un peu plus de mal à tenir la longueur.

Le scénario un peu ridicule et totalement dénué de psychologie balaye les questions intéressantes d’une rafale d’Uzi. Il ne reste du coup plus grand chose à quoi se raccrocher, puisqu’en plus, la multiplication des scènes d’action finit par lasser et ennuyer. On passe également sur les performances d’acteurs légèrement douteuses, mais finalement pas trop génantes, vu qu’on y croit absolument pas.

Au final, ‘Dommage collateral’ n’atteint pas son but premier qui est de divertir, et c’est là son principal défaut. Les autres défauts (scénario inintéressant, mauvais jeu d’acteur) étaient quant à eux prévisibles.