Divine mais dangereuse

Divine mais dangereuseLa comédie américaine a connu un essor assez significatif depuis quelques années, notamment avec les frères Farelli (Fous d’Irene, Mary à tout prix…).
Ce ‘Divine mais dangereuse’ s’inscrit dans le même courant, même si le grand guignolesque est parfois moins visible (quoi que…).

Compte tenu du scénario, l’atout principal de cette comédie allait être ‘Jewel’, cette iraisonnée et naïve femme, prête à tout pour avoir ce qu’on lui montre dans les magazines.
Femme fatale, il fallait bien Liv Tyler pour interpréter ce rôle pas si simple que ça. A ces côtés, les Paul Reiser, Matt Dillon et John Goodman cabotinnent un peu, mais leur rôle s’y prète particulièrement.
Michael Douglas, pérruqué à mort est par contre plutot désopilant dans son rôle de tueur à gage de bas étage. Sans doute le meilleur personnage.

Malheureusement, le film pèche un peu par son humour. Elément clé d’une comédie, l’histoire accumule les situations sans réellement nous faire rire. Hormis quelques scènes cocaces, le film pèche par sa structure qui se veut originale (la même histoire vu par 3 points de vue) et du coup fait perdre beaucoup de rythme au film.

Sans être un mauvais film, ‘Divine mais dangereuse’ n’apporte pas grand chose de nouveau dans le genre. Le film tient beaucoup à la beauté de Liv Tyler qui charme le spectateur autant que les personnages. A part ça, pas grand chose, hormis 2 ou 3 scènes sympatiques. Pas inmanquable donc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s